Assurance

L’Individuelle Conducteur et passagers

C’est entendu, l’assurance automobiles est obligatoire.

Mais vous savez qu’elle ne couvre pas forcément tous les dommages causés notamment ceux à vos bien personnels, sur la carcasse de votre automobile et ce qui va avec.

C’est normal puisque l’obligation d’assurance ne porte que la Responsabilité civile du conducteur et/ou propriétaire au moment de l’accident fatal.

Si vous avez acquis une voiture neuve ou récent, vote réflexe est de demander la fameuse assurances tous risque qui comme son nom ne l’indique n’assure pas tout.

Jamais à ce stade ne sont couverts les dommages corporels de vos passagers.

Bien entendu, si ces dommages sont le fait d’un responsable identifié, vous même ou un tiers, vos passagers pourront demandés réparation de leurs préjudices.

Mais les ennuis peuvent commencés si la responsabilité est contestée.

Ils vont alors subir les désagrément de la lenteur de la justice française.

Et, si le responsable n’est pas solvable, seuls les mouchoirs ne leur coûteront pratiquement rien.

Aussi est-il préférable de demander en extension de garantie l’individuelle passagers.

Ainsi, en cas de sinistre corporel, ils obtiendront une indemnité qui leur permettra de faire face, selon le capital souscrit.

Deux garanties principales sont prévues : le décès avec un capital forfaitaire permettant, généralement, de couvrir les frais d’obsèques et l’invalidité partielle ou permanente.

Par contre veillez bien à ce que la garantie porte aussi sur le conducteur.

Car, si ce dernier est considéré responsable il ne pourra compter que sur la Sécurité Sociale.

Étant donné que le conducteur ne pourra dans ce cas précis se retourner contre quiconque, il est préférable de prévoir un montant de garanties important, plus que celui accordé aux passagers.

  Quelque soit le cas, s’il s’agit d’un décès, le capital sera versé aux ayants droits.

S’il s’agit d’une infirmité, le capital sera versé selon le taux d’infirmité constaté après expertise.

Si elle est permanente, après consolidation des séquelles, un capital peut-être prévu.

Dans tous les cas, votre assureur se doit de vous donner toutes les explications utiles.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page