Assurance
A la Une

Bonus-Malus

Nous ne parlerons, ici maintenant, du bonus-malus qui frappe les automobiles selon leurs source d’énergie et poids total.

Même si nous restons dans l’univers des véhicules terrestres à moteur, nous porterons attention sur le bonus-malus suspendu sur la tête des conducteurs, en principe, comme jadis l’épée de Damoclès.

L’idée est simple en apparence, récompenser les bons conducteurs au fils des années passées sans accident responsable.

Ainsi, de 0 % au départ, le bon conducteur peut prétendre à 5 % de bonus par sans sinistre avec un maximum de 50 %.

calculez, il vous faudra 13 années de conduite non responsable pour atteindre le niveau maximum de réduction sur votre prime  dite de base.

Cependant, si vous avez débuté avec 0 %, sans modification du contrat, il y a de fortes chances que la tarification appliquée ne corresponde pas à votre nouvelle situation de bon conducteur en regard de votre cas.

Demandez donc à votre assureur de vérifier votre prime.

S’il constate que vous pouvez bénéficier de meilleures conditions, n’hésitez pas à lui demander de remonter dans le temps.

Peut-être acceptera-t-il de faire u geste au-delà de deux pour vous conserver.

Par contre si vous avez un sinistre responsable à 100 %.

les choses se gâtent  puisque votre prochaine cotisation se verra appliquer un malus de 25 %.

Et, évitez d’avoir d’autres sinistres car en plus d’une forte majoration de votre clause bonus-malus, votre tarif peut être revu à la hausse.

Les garanties pourront être modifiées.

En fait, au lieu de parler de pourcentage, il faut désormais penser coefficient.

C’est le même principe mais plus facile à assimilé.

Pas d’accident responsable, vous bénéficiez d’un coefficient de 0,95 (soit -5%), mais un responsable votre coefficient est alors majoré de 1,25.

Sachez également que si vous avez 50 % depuis trois sans sinistre engageant votre responsabilité, il ne vous sera pas appliqué de malus pour le premier responsable.

Certains assureurs d’ailleurs, vous le maintiennent à vie.

Soyez prudent

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page