Assurance
A la Une

Tous risques ou tiers…


Le reflex de tout possesseur d’ un véhicule motorisé est d’assurer celui-ci en touts risques.

En effet, son désir est de retrouver son engin comme neuf après accident.

Et, si tout va bien il n’aura pas à débourser pour les réparations qui s’imposent, hors franchise s’il n’y a pas de tiers identifié responsable.

Cependant, il faut bien avoir en tête deux choses qui peuvent intéresser tout un chacun.

La garantie tous risques réclame une prime ou cotisation élevée et le montant de garantie sur le vol et le dommage accident ne dépassera jamais la valeur du véhicule au jour du sinistre.

Autrement dit, le véhicule prend de l’âge, le montant remboursé diminuera selon sa valeur, mais ce que vous payez restera au niveau de départ majoré le cas échéant des augmentations souvent automatiques à chaque échéances annuelles.

De plus, lorsque votre bien a plus de 8 ans d’âge, vous n’avez aucune idée de sa valeur réelle puisque le barème Argus qui fait référence s’arrête à cette période fatidique.

Et, vous ne savez pas plus quel montant retiendra l’expert chargé de veiller aux réparations à effectuer.

Il faut donc se poser la question de l’avantage de conserver une « Tous Risques ».

Ce qui est certain, c’est que de revenir à une garantie dites aux Tiers fera baisser sensiblement le montant de ce que vous aurez à payer chaque année tout en conservant votre garantie Responsabilité Civile qui permettra le remboursement des dommages matériel et corporels que vous aurez occasionnés aux autres.

Attention cependant aux exclusions notamment l’absence d’un permis de conduire valide – s’il est indiqué que vous devez porter des lunettes ne les oubliez pas – ou la conduite en état d’ivresse.

Pensez également à conserver la garantie Bris de glace qui ne dépend pas de la valeur du véhicule.

De même, il vaut mieux bénéficier d’une garantie individuelle conducteur et personnes transportées qui sera bénéfique en cas d’accident corporel.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page