Assurance

Les experts régleurs de sinistre des assureurs

Chaque métier a ses experts, les assureurs aussi, il existe plusieurs types d’experts qui exercent chacun leur activité dans leur spécialité professionnelle comme la réparation automobile, la construction les objets de collection, les bijoux et les objets d’art, qui ont pour clientèle les compagnies d’assurance, qui les font intervenir généralement sur des sinistres douteux, avant de payer.

Il fut une époque où les assureurs avaient des inspecteurs régleurs de sinistre dans le domaine des assurances des particuliers, dont le comportement pour obtenir un accord sur le règlement proposé a largement contribué à leur mauvaise réputation.

Pour l’assuré, une fois la première prime réglée, il oublie sa police d’assurance, pour ne la ressortir qu’en cas de sinistre et c’est là qu’il découvre les exclusions ou s’il a un intermédiaire qui lui propose une mise à jour.

Depuis le développement des assurance de masse, les assureurs ont pris l’habitude de faire appel à des experts indépendants, généralement d’anciens professionnels qui après une formation aux assurances sont devenus, dans leur métier, des experts indépendants, des régleurs de sinistres.

Leur métier consiste, à déterminer les causes du sinistre, vérifier ses circonstances, alerter l’assureur en cas de doute, estimer le montant des dommages ou du préjudice subi, en conformité avec le contrat souscrit et obtenir l’accord de l’assuré sur le règlement.

Les incendies posent rarement de problèmes quant à la preuve de leur matérialité, mais il ne va pas de même en cas de dégâts des eaux et surtout de vol, là les experts se montrent suspicieux et rare sont les assurés qui gardent un bon souvenir des rapports qu’ils ont pu avoir avec eux.

Heureusement, les sinistres les plus nombreux, les accidents automobiles, se règlent entre professionnels, le garagiste chargé de la réparation et l’expert, sans l’intervention de la victime à indemniser ou de l’assuré couvert en tous risques.

Pour les sinistres importants, les assureurs font appel à de véritables professionnels, systématiquement dans le domaine des risques industriels, où ils sont confrontés aux experts des assurés, dont nous parlerons par ailleurs, dans le cadre des « news-assurances ».

Erik Kauf

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page